POIS D'ANGOLE OU PWA DI BWA

PAR MANGEUSE DHERBE

Dans les séries des repas de fêtes, le pois d'angole est l'un des mets les plus apprécié  des Antilles et ancré dans l'histoire moderne de celle-ci.

 

Egalement connu sous divers noms aux Antilles comme pois de bois blanc, pois lisière, pwa dangol, pua di bwa ; ou encore, pois congo (haïti), pois cajan (Inde). Après moultes recherches, les avis divergent en matières d'origine de cet aliment.  Le pois d'angole a été importé d'Afrique" pendant la traite négrière . Ce qui à mon sens ne me paraît pas tirer par les cheveux, ce pois portant quand même le nom qu'un pays d'Afrique: l'Angola. Certains ajoutent que ce pois ce serait retrouver sur le continent africain grâce aux échanges et marchands asiatiques, may be may be not.

 

Très consommer en Inde, il a néanmoins une histoire bien particulière qui s'inscrit dans son appellation kréyol : pwa di bwa. Cela signifie littéralement le pois des bois, car on le trouvait le plus souvent tout simplement dans le bois ou les "jardins". En effet, ce met est un héritage direct des anciens esclaves qui, pendant la période de l'esclavage, cultivaient des petites parcelles de terrain, où se trouvaient rassemblées une grande variété de cultures. C'était l'ancêtre du jardin dit "créole" (je précise qu'il faut cesser d'utiliser ce terme, les créoles étant les colons blancs, il me semble important de reverser les crédits). Il se présentait essentiellement comme un modèle de polyculture organisée.

 

Le jardin donc antillais est un jardin de subsistance d'où l'on peut tirer tous les aliments nécessaires à la vie humaine (glucides, lipides, protéines, vitamines et oligoéléments). Il permet de moins dépendre de l'élevage pour la production de protéines, ce qui signifie à la fois produire plus de protéines par surfaces mobilisées mais aussi consommer moins d'intrants (nourriture des animaux). 

 

Vous voyez où je veux en venir... :) :)

 

Le traits d'union entre le véganisme et cette période de survie est assez évidente. Les anciens esclaves même s'ils consommaient de la nourriture carnée (surtout les hommes), savaient entretenir leur parcelle de terre  pour consommer des végétaux et trouver un équilibre alimentaire qui leur permettaient une auto-suffisance. Ce pois poussent toute l'année en pays semi-/ tropicaux mais récolté spécialement pour les fêtes de Noël. 

Le pwa di bwa peut avoir un goût un assez âpre, il est donc conseillé de le faire bouillir une premiere fois pour le débarrasser de son amertume , puis de le rincer et de le faire bouillir avec toutes les herbes habituelles et  légumes  pour des pois d'angole fondants ! 

 

COPYRIGHT © 2019 · MANGEUSEDHERBE.COM ·